La bonne protection des travailleurs est indispensable à tout employeur. Cette protection passe par l’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) en addition aux autres mesures mises en place. Afin d’assurer la pertinence de ces équipements, il vous faut analyser en détails les besoins et risques liés à votre activité. Découvrons ensemble l’importance des EPI dans la prévention de ces risques.

Les EPI : c’est quoi ?

L’importance des EPI vient de leur fonction principale. Ce sont des dispositifs visant à protéger les salariés contre un ou plusieurs risques pouvant atteindre leur santé et/ou leur sécurité. Ces équipements sont spécifiques à chaque situation et poste de travail et peuvent ainsi prendre différentes formes :

 

  • Bouchons d’oreilles
  • Lunettes de protection
  • Gants
  • Chaussures de sécurité
  • etc
EPI importants

 L’importance des EPI sur la réduction des accidents au travail

    Les équipements de protection individuelle visent à protéger les travailleurs des divers risques professionnels existants : biologique, chimique, mécanique, électrique, thermique, sonore, etc. Le port de ces équipements a un impact significatif sur la réduction des risques professionnels. En effet, ils peuvent prévenir les blessures graves et maladies professionnelles grâce à la barrière physique qu’ils apportent au travailleur au quotidien face au danger.

    En tant qu’employeur, c’est à vous d’évaluer au mieux les risques liés à la santé et la sécurité de vos travailleurs. Une bonne analyse vous permettra d’appliquer les mesures adéquates et de diminuer radicalement les risques d’accidents. Protection de la tête, des mains, du corps ou encore des pieds, c’est à vous de décider quels sont les plus adaptés.

     

    Comment choisir les EPI ?

      Afin de choisir les EPI les plus adaptés à vos employés, l’analyse du poste de travail concerné est indispensable. Cette analyse prend en compte l’importance du risque, la fréquence de l’exposition à ce risque, les caractéristiques liées au poste de travail ainsi que les performances des EPI.

      Dans certains cas, il se peut que certains EPI spécifiques soient déterminés à l’avance par des textes de lois. Par exemple, pour les postes de travail exposant les employés à l’amiante. Dans ce cas, des vêtements de protection, gants étanches, bottes de sécurité et protections respiratoires sont imposés.

      Dans l’objectif de choisir au mieux les équipements pour vos employés, vous pouvez suivre les exemples clés suivants :

      • Confort : les soupapes sur les masques de respiration jetables améliorent grandement le confort du port du masque en comparaison à ceux qui n’en ont pas
      • Gêne : les chaussures munies de semelles anti-perforation trop rigides peuvent poser un problème lors de la conduite d’un chariot automoteur par exemple
      • Risques liés au matériel : les gants anti-coupures trop épais peuvent entraîner l’impossibilité d’attraper fermement du matériel et ainsi occasionner la chute de celui-ci
      • Compatibilité entre EPI : les risques liés aux projections de produit chimique peuvent nécessiter d’avoir un pantalon aux jambes larges permettant ainsi de passer par-dessus les bottes du travailleur

      Ensuite, après avoir sélectionné les équipements adéquats, vous avez toujours la possibilité de les faire tester par vos équipes afin de vous assurer de leur efficacité au quotidien.

      La vérification du bon état des EPI

        Il est important de bien choisir les EPI, mais il est tout aussi important de garantir leur bon état au quotidien. En effet, vous avez pour mission de vérifier l’état de conformité des EPI.

        Afin d’assurer ce maintien en bonne conformité, vous devez vous fier aux informations se trouvant dans les notices d’instructions élaborées par le fabricant : stockage, emploi, nettoyage, entretien, révision, etc.

        Ainsi, l’équipement nécessite d’être retiré si ses performances ne sont plus suffisantes à cause de l’ancienneté de celui-ci ou encore en cas de détérioration de l’équipement de quelque manière que ce soit.

        En tant qu’employeur, il est donc de votre devoir de superviser ces vérifications et de définir la périodicité de celles-ci ainsi que leur nature. Vous avez la possibilité d’assigner cette mission à une personne compétente et interne ou non à l’entreprise.

        POUR ALLER PLUS LOIN

        Être averti(e) de la publication des prochains articles

        Consentement

        12 + 15 =