Les fortes chaleurs estivales peuvent constituer un risque pour la santé des travailleurs. En tant qu’employeur, il est essentiel de prendre des mesures pour protéger vos collaborateurs des effets néfastes de la chaleur. Du côté des salariés, il est important d’adopter les bons réflexes afin de se protéger au maximum de ces risques.

💼 Les obligations de l’employeur

L’employeur a un rôle clé dans la prévention des risques liés aux fortes chaleurs. Selon le Code du travail, il est tenu de mettre en place des mesures adaptées pour protéger la santé et la sécurité de ses collaborateurs.

« Il doit tenir compte des conditions d’exposition des travailleurs à la chaleur selon leurs différents postes de travail lors de l’évaluation des risques transcrite dans le document unique, et mettre en place les mesures de prévention appropriées, intégrées au plan d’actions de prévention. Celui-ci a l’obligation de tenir compte de l’évolution des conditions climatiques et d’adapter les mesures de prévention en conséquence. Enfin, il doit donc être attentif aux informations données quotidiennement par les autorités pendant la période de vigilance (passage des différents niveaux de vigilance). »

Pendant la phase de vigilance canicule rouge, il est essentiel pour l’employeur de réévaluer quotidiennement les risques encourus par chaque salarié et de décider de l’arrêt du travail si nécessaire, en particulier pour les tâches effectuées dans des conditions de température élevée et avec une charge physique importante.

Anticiper

Dans une démarche de prévention, l’employeur doit collaborer avec les représentants du personnel et le service de prévention et de santé au travail. Ensemble, ils ont pour responsabilité de :

Prévoir à l’avance les tâches ou postes qui seront impactés en évaluant comment l’organisation du travail et l’aménagement des lieux de travail peuvent influencer les risques encourus par les salariés.

Mettre en place des mesures préventives telles que le renouvellement de l’air dans les locaux, la création de zones ombragées, climatisées ou brumisées, ainsi que la mise à disposition de boissons fraîches.

Anticiper la mise en œuvre efficace de ces mesures en vérifiant régulièrement le bon fonctionnement des systèmes de renouvellement d’air, de climatisation et des stores.

Prévoir l’organisation nécessaire pour le moment opportun, incluant le report de certaines tâches, des ajustements d’horaires, une augmentation des pauses, la rotation du personnel dans les postes les plus exposés et la mise en place d’un plan d’urgence.

Réfléchir à la promotion de l’utilisation d’aides à la manutention et sélectionner des équipements de protection individuelle (EPI) adaptés aux conditions de travail en cas de forte chaleur pour les postes concernés.

Adapter l’activité

Pour adapter l’activité pendant une période de chaleur intense, l’employeur doit mettre en œuvre les mesures préventives préalablement définies.

Idéalement, il doit organiser le travail des salariés aux heures les moins chaudes

Limiter les tâches physiques et leur permettre d’ajuster leur rythme de travail en augmentant la fréquence et la durée des pauses

Mettre à disposition de l’eau fraîche et potable

Il convient également de limiter le temps d’exposition au soleil et de favoriser le travail d’équipe, permettant ainsi aux salariés de se surveiller mutuellement pour détecter les éventuels symptômes de coup de chaleur.

Les mesures de prévention des risques liés à la chaleur doivent être rappelées régulièrement aux travailleurs, tout comme les signes pouvant indiquer un coup de chaleur. En cas de danger pour les salariés, l’employeur ne doit pas hésiter à interrompre le travail.

Pour obtenir des informations supplémentaires, en tant qu’employeur vous pouvez contacter la direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) ainsi que l’inspection du travail. Il est également conseillé de se renseigner auprès d’un service de prévention et de santé au travail.

👷‍♂️Conseils et bons réflexes pour les travailleurs

Les travailleurs ont également un rôle actif à jouer dans la protection de leur santé lors des périodes de fortes chaleurs. Voici quelques conseils et bons réflexes à adopter :

 

  • Réduisez votre rythme et vos efforts physiques, augmentez vos temps de pause, privilégiez les zones ombragées.
  • Portez des vêtements amples et clairs, protégez-vous la tête et les yeux du soleil.
  • Buvez régulièrement de l’eau, même si vous n’avez pas soif.
  • Évitez les boissons alcoolisées ou caféinées, évitez de manger trop ou trop gras.
  • Cessez toute activité en cas de trouble ou de malaise, signalez-le immédiatement.
  • Signalez au médecin du travail des vulnérabilités spécifiques aux chaleurs intenses

Téléchargez nos fiches outils que vous pourrez utiliser dans votre entreprise et diffuser auprès de vos équipes et vos managers : 

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

13 + 9 =